Image Alt

Arts plastiques

‘Nous avons rompu des frontières, des tabous et des préjugés’ a exprimé Luis Rivas lors de l’exposition de restitution qui a marqué la fin de la composante « Carnaval et Tradition' » du Dialogue Culturel Binational.
🇭🇹
Un projet d’échange artistique qui a su souligner la diversité culturelle qui fait la richesse de ces deux nations, tout en questionnant de manière artistique le problème des déchets qui contaminent l’île.
Production video : Romeo Studio RD

Du 5 au 9 janvier, dans le cadre du “Dialogue culturel binational”, projet porté par la Fondation Haïti Jazz et l’association Caracoli, deux éminents artistes d’Hispaniola – Luis Rivas, de la République dominicaine, et Ernst Payen (Papouche), d’Haïti – réuniront un groupe de dix jeunes artistes dans un atelier d’art dans la ville dominicaine de San Cristobal afin d’explorer les moyens novateurs de célébrer les Carnavals séculaires des deux pays. Les deux artistes sont connus pour intégrer des matériaux recyclés dans leurs masques et costumes de Carnaval, ce qui constitue une déclaration forte sur la nécessité d’une plus grande durabilité et d’une meilleure protection des ressources environnementales des îles des Caraïbes. Les participants aux ateliers de création utiliseront des sacs en plastique, des bouteilles, du verre, des textiles et du métal, entre autres déchets, pour créer de magnifiques marionnettes qui seront ensuite exposées lors des défilés de Carnaval à Jacmel, en Haïti, et à Saint-Domingue, en République dominicaine. Les événements de restitution donneront lieu à des rencontres professionnelles entre membres des comités de Carnaval des 2 villes. Parrainé par l’Union européenne, cet atelier culturel binational mettra en lumière les riches héritages culturels et artistiques des deux nations, contribuant ainsi à jeter des ponts par le biais de l’art, du Carnaval et d’un amour partagé pour l’île qui leur sert de foyer.